S'installer en agriculture - Pays de la Loire, retour à la page d'accueil

Détail de l'actualité

Flux RSSImprimer la page

Trouver son associé avec le Farm-Dating c’est possible !

Afin de trouver un candidat, le GAEC Becasse participe aux trois premiers Farm-Dating créés dans le Maine et Loire entre 2012 et 2013. Retour sur expérience.

Créé en 1975 par deux cousins sur 45 hectares et 44 vaches laitières, le GAEC Becasse, à la Chapelle Saint-Florent dans le Maine et Loire, a connu depuis de nombreux changements. En 1992, il passe à 4 associés avec l’entrée de Jacky Bourget et de sa femme Marie-Edith au sein du GAEC. En 1998, Christian Brochard, sans lien de famille, s’installe en remplacement d’un associé sortant et le quatrième associé sera remplacé en 2004 par un autre tiers. Ce dernier quittera le GAEC en 2010. C’est à ce moment que le GAEC s’inscrit au Répertoire Départ Installation (RDI). Malgré de nombreux candidats rencontrés, l’association n’a pu se faire jusque-là.  L’exploitation est alors constituée de 153 ha sur deux sites dont 42 ha sont irrigables, 695 000 litres de lait de vaches et de la production cunicole.

En 2012, Marie-Edith, la femme de Jacky Bourget pouvant prendre la retraite, la production cunicole est arrêtée. Les bâtiments seront reconvertis en stabulation pour les génisses. La recherche s’oriente alors vers un associé polyvalent sur l’élevage et les cultures sachant que Jacky Bourget pourra prendre sa retraite un an plus tard.

Afin de trouver un candidat, le GAEC et notamment Christian, participe également aux trois premiers Farm-Dating créés dans le Maine et Loire entre 2012 et 2013. « Le concept du Farm-Dating m’a séduit, j’ai participé à trois Farm-Dating et rencontré 20 candidats ». La troisième édition du 24 mai 2013 sera la bonne puisque c’est durant celle-ci que Christian fera la connaissance de Nicolas Gicquel, son futur associé, de 20 ans son cadet. Le Farm-Dating, c’est simple : chaque candidat rencontre 7 exploitants et chaque exploitant rencontre 7 candidats en une heure. Chacun a 7 minutes pour se présenter et présenter son projet d’installation ou de transmission. Ces rencontres se poursuivent de manière conviviale autour d’un repas en commun ce qui permet aux premières affinités d’être consolidées pour se poursuivre par une visite de l’exploitation.

Trouver un associé devenait primordial pour Christian : « Depuis mon installation en GAEC, j’ai toujours travaillé en équipe. Confronté au départ imminent de mon associé, je ne me voyais pas resté tout seul et j’avais la volonté de faire perdurer l’entreprise. A deux, les difficultés du quotidien et les problèmes d’organisation s’appréhendent mieux. ». Dans l’attente, un salarié fut pris pour combler le départ de Jacky Bourget.

Nicolas Gicquel, né en 1987 à Beaupreau, non issu du milieu agricole, avait réalisé ses formations dans l’agricole et notamment en alternance avec obtention d’un BEPA en 2005, d’un Bac Pro Conduite et Gestion des Exploitations Agricoles en 2007, et d’une année de BTS ACSE. En plus de ses stages, Nicolas confirme son expérience dans l’agriculture à travers différentes missions au sein du service de remplacement pendant 6 ans puis en étant salarié agricole à temps plein durant 3 ans. Il fera également deux ans de salariat dans les travaux publics.

Début mai 2013, il lance sa recherche d’exploitation pour s’installer. Ses motivations «  Avoir son entreprise et prendre des responsabilités », ses aspirations « les animaux, les cultures, la nature et le relationnel ». C’est ainsi qu’il s’inscrit au Répertoire départ installation (RDI) pour rechercher une structure sociétaire dans laquelle il pourrait s’installer.  Il s’inscrit en parallèle au farm dating du 24 mai 2013 où il fera la connaissance de Christian. Il lui sera proposé également 4 autres exploitations qui lui permettront de conforter son choix. Ce qui a plu à Nicolas, c’est que Christian était lui-même non issu du milieu agricole. L’écart d’âge était également un facteur rassurant dans l’association.

Afin de pouvoir se tester et de mieux se connaitre, Nicolas devient salarié du GAEC durant un an et demi. Pour Christian, cette phase est tout aussi importante «  Avec Nicolas, nous avons eu presque deux ans de période probatoire, car l’important pour moi était de proposer au jeune un statut modulable au cas où cela ne marcherait pas ». Cette période a permis à Nicolas de finaliser également ses démarches à l’installation avec la réalisation de son Plan de Professionnalisation Personnalisé constitué de 14 jours de formations dont deux avec Christian pour travailler sur le fonctionnement et la communication entre associés. Ils se sont vite retrouvés dans la complémentarité de leurs attentes, Christian étant plus sur la partie élevage et Nicolas sur la partie culture.

Il déposera son dossier d’installation début 2015 pour s’installer le 1er avril 2015. Cela fait maintenant deux ans que Nicolas est installé au sein du GAEC et a trouvé sa place aux côté de Christian. Il habite sur place et a commencé à prendre des responsabilités au niveau local via le syndicalisme et la présidence de la CUMA locale poursuivant ainsi son intégration.

 

L'aventure vous tente ? Inscrivez vous aux Farm-Dating à venir en Maine et Loire.

D'autres dates sont à venir également dans chaque département des Pays de la Loire, restez à l'écoute.